Sélectionner une page

Coach sportif et végétarien : c’est possible !

par | Jan 8, 2024 | Nutrition | 0 commentaires

jonathan coach sportif et végétarien cysoing nutriforme

À 35 ans, Jonathan, coach sportif passionné à Cysoing, nous prouve que végétarisme et performance sportive ne sont pas forcément indissociables. Passionné de sport depuis toujours et papa de deux enfants, sa transition végétarienne il y a quatre ans a redéfini son approche sportive et son état d’esprit. Jonathan nous dévoile son parcours dans ce récit inspirant, où être végé et exceller sur le terrain vont de pair.

Peux-tu nous parler de ton parcours en tant que coach sportif ? Comment es-tu arrivé à adopter une alimentation végétarienne ?

– J’ai commencé la musculation il y a huit ans, et je suis coach depuis un an maintenant. Ma transition vers le végétarisme s’est faite naturellement il y a quatre ans. Pas de date anniversaire particulière, mais j’ai eu un déclic avec le documentaire « The Game Changers », qui met en scène des athlètes de renom, des scientifiques et des experts en nutrition partageant leurs expériences et leurs connaissances sur les avantages d’une alimentation végétalienne. Arnold Schwarzenegger lui-même, ancien champion de culturisme et acteur emblématique, y témoigne de son parcours vers un régime alimentaire basé sur les plantes et des bienfaits qu’il en ressent sur sa santé, son corps et et ses performances.

L’impact du végétarisme sur la performance athlétique

Selon toi, en quoi une alimentation végétarienne peut-elle influencer la performance sportive ?

– Depuis que je suis devenu végétarien, j’ai constaté une amélioration significative de mon endurance. Je ressens moins de fatigue chronique et j’ai une récupération plus rapide. Les protéines végétales, comme les lentilles et les pois chiches, ont été essentielles pour compenser et maintenir mes performances physiques. D’ailleurs, peu de gens le savent mais de nombreux gladiateurs étaient en réalité des végétariens, qu’on appelait “des hordearii” (littéralement mangeurs d’orge) parce qu’ils se nourrissaient principalement d’orge et de haricots.

As-tu des clients qui ont vu des améliorations significatives grâce à un régime végétarien ?

– De mon côté, en dehors d’une progression notable de mon endurance, j’ai constaté une réelle évolution de ma condition physique globale. J’ai un client en formation végétarienne et pratiquant le crossfit qui a connu une augmentation de ses performances, notamment en réduisant la fatigue chronique. Les résultats peuvent être impressionnants, et même des athlètes de renom comme Carl Lewis et Lewis Hamilton ont connu des success story en adoptant un régime végétarien.

Quels types de repas ou collations recommanderais-tu aux athlètes végétariens pour optimiser leurs performances ?

– Pour maintenir une diversité nutritionnelle, je préconise des repas équilibrés comprenant des glucides, des lipides, comme la patate douce et l’avocat, et des légumes variés. En ce qui concerne les collations, des fruits avec des amandes sont un encas idéal pour un apport énergétique soutenu.

Comment s’assurer d’un apport adéquat en nutriments, surtout en protéines, tout en suivant un régime végétarien ? Et quels conseils donnerais-tu à ceux qui mènent une vie sportive dans cette démarche ?

– C’est essentiel de diversifier son alimentation pour recevoir tous les nutriments nécessaires. Les protéines végétales, comme les lentilles et les pois chiches, sont importantes. En ce qui concerne les suppléments, la vitamine B12 est primordiale, et certains optent également pour des compléments d’oméga-3. Le plus important, c’est d’écouter votre corps. Pas besoin de ratios compliqués. Si vous vous sentez fatigué, ajustez votre alimentation en conséquence. Assurez-vous d’obtenir une quantité adéquate de protéines et de fibres, et envisagez des compléments tels que les omega-3 et le collagène végétal pour la réparation des articulations.

Comprendre et surmonter les défis d’un régime végétarien

En dehors des avantages nutritionnels, comment l’éthique et l’environnement jouent-ils un rôle dans ton choix d’un régime végétarien ?

– Pour moi, l’aspect éthique et environnemental est crucial. Adopter un régime végétarien va au-delà des bienfaits personnels, c’est aussi un moyen tangible de contribuer à la protection de l’environnement et au bien-être des animaux. C’est une manière palpable de vivre en accord avec ses convictions et de participer activement à la préservation de notre écosystème.

Tu peux donner des conseils nutrition à adopter dans son quotidien ?

Un des premiers conseils que je peux donner, c’est de faire attention aux “faux amis” nutritionnels. Parfait exemple et meilleur allié de nos apéros d’été : le melon, qui peut sembler être un choix rafraîchissant, mais attention, l’apport en sucre est élevé !

Le soir, évitez les fruits parce qu’ils restent des encas chargés en fructose, ou optez pour des fruits avec une indice glycémique bas comme la pomme, peu calorique, elle favorise une digestion saine tout en tapissant l’estomac. 

En matière d’alimentation et d’activité sportive, gardez à l’esprit quelques points essentiels. Il est recommandé de manger soit après l’exercice, soit 3 heures avant une activité sportive. Pour ceux qui ont besoin d’une petite collation sur place, une banane ou des amandes peuvent être un choix judicieux.

Dernier conseil, mais pas des moindres : la tentation de se lancer dans une détox après les fêtes, fausse bonne idée. Elle peut être dangereuse, car le corps a besoin de glucides surtout en hiver. Optez plutôt pour des options comme une soupe minestrone, parfait pour les sportifs car elle conserve l’apport en fibres, il existe d’autres méthodes efficaces pour soulager son organisme comme des bonnes pratiques nutritionnelles à adopter ou la réflexologie.

Quelle serait ta mise en garde pour quelqu’un qui souhaite faire sa transition vers une alimentation végétarienne ? As-tu des conseils pour surmonter cette phase ?

– Lorsque j’ai entamé ma transition, arrêter la viande n’a pas été difficile pour moi, mais j’ai été confronté à une préoccupation fréquente : la crainte des carences. Dans ma quête de garantir un apport nutritionnel optimal, j’ai basculé dans ce qu’on appelle le « syndrome du nouveau végétarien ». Cette appréhension m’a conduit à une consommation excessive de fibres (fruits et légumes), ce qui a généré deux semaines de ballonnements et de gaz. C’est une étape fréquente et il est important de comprendre que cette étape peut être délicate. Commencez progressivement, en intégrant de nouveaux aliments et en surveillant votre réaction. Dans cette démarche, bénéficier de l’accompagnement d’un nutritionniste peut être précieux pour obtenir des conseils personnalisés et assurer une transition en douceur sans aléas.

Une journée dans l’assiette de Jonathan

Peux-tu partager avec nous ta journée “type” d’alimentation ?

  • Petit-déjeuner : le matin, je privilégie “du bon gras” et des protéines saines avec un yaourt au lait de soja aux amandes, accompagné d’un fruit de saison et de 3 œufs, dont 2 avec les jaunes pour une dose de collagène et de vitamines.
  • Collations à 10h et 16h : je choisis des fruits avec des amandes, associés à du pain complet et du beurre de cacahuète. En général, je consomme entre 8 et 10 amandes (ajustez à 6 pour les femmes).
  • Déjeuner : souvent de patates douces, lentilles et avocats (environ 3 heures avant le prochain repas).
  • Dîner : du quinoa avec beaucoup de légumes, en réduisant les sources de glucides, pas forcément une soupe pour moins de fibres.

Parlons maintenant de tes futurs projets en tant que coach sportif végétarien. Quelles sont les ambitions qui te motivent pour les prochains chapitres de ton parcours ?

– Pour la suite, j’ai hâte de développer mes collaborations avec des entreprises locales, l’occasion parfaite pour intégrer le bien-être végétarien dans le tissu local. J’ai aussi prévu de continuer les compétitions d’Hyrox, une discipline qui me passionne et qui me pousse toujours à repousser mes limites. Mais ce qui m’excite le plus, c’est le volet coaching personnel. J’aspire à partager davantage mon expérience et à accompagner les personnes dans la réalisation de leurs objectifs de bien-être et de performance.

Un grand merci, Jonathan, pour cet échange enrichissant ! On te souhaite le meilleur dans tes aventures sportives à venir. Pour suivre de près son parcours, rendez-vous sur son compte Instagram dédié au coaching personnel : @jm_fitness_nutrition.

À vous, chers lecteurs, si l’idée d’adopter un régime végétarien tout en équilibrant votre vie sportive vous tente, je suis là pour vous accompagner dans cette démarche. Que ce soit pour des conseils en nutrition ou simplement pour discuter de vos objectifs, je vous guide dans cette alliance entre nutrition et performance.